Actualités

Les 3èmes à Verdun !

Par JOHANN JAMBU, publié le dimanche 3 novembre 2019 21:03 - Mis à jour le dimanche 3 novembre 2019 21:11
20191011_110512.jpg
Vendredi 11 octobre 2019, les élèves de 3ème sont partis à la découverte d’un lieu emblématique de la Première Guerre mondiale : le site de Verdun.

Vendredi 11 octobre, tous nos élèves de 3eme du collège ont pu se rendre à la traditionnelle sortie pédagogique à Verdun, lieu patrimonial et mémoriel de la Première guerre mondiale.

La sortie comprenait la visite du Mémorial de Fleury, les ruines du village de Fleury, la visite guidée du fort de Vaux et un moment de recueillement à l’ossuaire de Douaumont.

Cette journée a été très riche pour nos élèves. La visite du Mémorial leur offre un magnifique outil pour appréhender toutes les facettes du premier conflit mondial. Le village détruit de Fleury rappelle aux élèves la violence de ce conflit et l’utilisation massive de l’artillerie. Enfin la visite guidée du fort de Vaux nous rappelle les effroyables conditions de vie et de combats des soldats durant cette bataille. Enfin les élèves ont été émus par ce lieux si particuliers et chargé d’émotion qu’est l’ossuaire de Douaumont où reposent les restes de 120 000 soldats et où se dressent les croix de 17 000 sépultures de soldats morts durant la bataille.

Cette journée s’inscrit pleinement dans le programme d’histoire de nos élèves et leur permet de donner un sens et du concret à leur cours. Elle les marquera longtemps comme en témoigne leurs premières impressions :

 

Yassine : « J’ai aimé la sortie à Verdun car avant de voir le Fort de Vaux je n’arrivais pas à imaginer les conditions de vie si dures des soldats. »

 

Ines « J’ai été très ému par une lettre d’un soldat présenté dans la vitrine du mémorial. Je l’ai trouvé très belle et surtout émouvante. »

 

Kassim « J’ai aimé la sortie car cela nous permet de voir la réalité de la guerre »

 

Fatimata «  J’ai beaucoup aimé le moment où nous sommes allez voir les croix devant l’ossuaire. C’était très émouvant et j’ai même verser quelques larmes. »

 

 

M